page précédente
Fiches Pratiques

Poser une seconde hausse

Les erreurs à éviter dans la pose d'une seconde hausse.



Agrandir le logement

Vous avez posé une première hausse... et maintenant elle est pleine. Que faire ?

Vous avez deux possibilités :

- récolter votre hausse si le miel est operculé à 80% (ou tester la teneur en eau du miel avec un réfractomètre)

- poser une seconde hausse

Nous allons donc poser une seconde hausse.

cliquez sur l'image
A faire ou ne pas faire

Premier réflexe de l'apiculteur : poser la hausse au dessus de l'actuelle.
Cependant cette méthode présente des inconvénients.
Si les cadres ne sont pas cirés, les abeilles ne sont pas incitées à les cirer. De plus en cas de dissettes passagères les abeilles auront tendance à prendre les provisions se trouvant à proximité du couvain, donc le miel operculé de votre première hausse...

méthode à éviter donc.

 

La meilleure méthode est de forcer les abeilles à cirer les nouveaux cadres et continuer à ventiler les cadres de la première hausse pour finir l'operculation.

Pour ce faire, vous l'aurez compris, nous allons poser la nouvelle hausse... en dessous de la précédente hausse.

De cette manière les abeilles vont devoir passer par la hausse non cirées pour aller ventiler la première hausse et elles seront incitées à cirer les nouveaux cadres.
De plus, en cas de dissettes passagères elles vont être moins tentées de piocher dans les réserves de la première hausse.

cliquez sur l'image

Auteur : Emmanuel Leleu
Tags associés : abeille, ruche, savoir faire, (voir les articles de tous ces termes)